22/08/2016

L'huile d'olive Clos de la Torre arrive au Moyen-Orient, aux Philippines et à Singapour

C'est la première fois que ce produit haut de gamme, sera présent dans les magasins asiatiques

Rabós d'Empordà, le 22 Août 2016. L'huile d'olive extra vierge Clos de la Torre, produit par Oleicola de l'Empordà a atteint le Moyen-Orient. L'entreprise, située à Rabos d'Empordà, entretient des contacts avec des entreprises à Dubaï et Doha pour exporter ce produit et l'idée est de pouvoir l'acheter dans toute la région asiatique. Cette huile haut de gamme a aussi commencé à être introduit aux Philippines et Singapour. “Ce sont des marchés qui apprécient énormément les produits gastronomiques et d'épicerie fine” affirme Martí Clos, directeur de Clos de la Torre. Jusqu'à présent l'entreprise vendait principalement aux pays d'Europe du Nord, comme le Danemark et le Royaume Unit, ainsi qu'aux Etats-Unis, à travers de Delicatessen Zingerman's, Michigan. Maintenant, ils travaillent pour pouvoir exporter en Centre Europe, à des pays comme Autriche et Allemagne.

Oleicolà de l'Empordà produit une huile de haut de gamme et un autre de consommation de proximité. En plus, ils élaborent de la tapenade d'olives vertes ou noires, et de l'huile écologique. Ces produits sont adressés a des marchés hauts de gamme et d'épicerie fine, a des boutiques spécialisées et des établissements de restauration. “Les consommateurs valorisent de plus en plus les huiles de qualité parce qu'ils sont exquis et qu'ils apportent à n'importe quel plat, cru ou cuit, des arômes et des saveurs uniques”, souligne Martí Clos.

L'huile Clos de la Torre est produit exclusivement avec la cueillette des olives des exploitations situées à Garriguella, Rabós d'Empordà, Espolla i Peralada pour obtenir la garantie absolue qu'elles sont de la meilleure qualité.

L'huile d'olive vierge extra Clos de la Torre, trés fruité et avec un grand équilibre, et trés riche en arômes et goûts, s'élabore avec trois variétés d'olives : l'argudell,(autochtone, de l'Empordà), la picual (d'origine andalouse) et la frantoio (autochtone de la Toscane italienne). Elle est mise en bouteille de verre foncé et en bidon métallique pour la protéger de la lumière.

L'entreprise, propriété d'une des familles les plus traditionnelles dans le domaine oléicole de l'Empordà, a commencé son moderne projet cela fait plus de vingt ans ; son directeur représente la quatrième génération. En 2011 a été construit une cave à huile à Rabós d'Empordà, des installations qui permettent d'élaborer le produit de manière artisanale et avec les meilleures garanties de qualitè. L'entreprise a quatre ouvriers et à facturer l'année dernière plus de 220.000 euros.

Une huile primée

L'huile d'olive extra vierge Clos de la Torre accumule un grand nombre de prix et récompenses. Cette année il a obtenu encore une fois le Prestige Gold, la plus haute distinction au concours TerraOlivo 2016,  à Jérusalem (Israël), qui pour la sixième année consécutive le maintient entre les meilleures huiles du monde. Cette huile de haut de gamme, très fruité et avec un grand équilibre, a obtenu ce prix au Congrès TerraOlivo, avec plus de 400 producteurs  y participant provenant du monde entier.

Clos de la Torre a aussi obtenu cette année 2016 la Médaille d'Argent au “Concours international des huiles d'olive du Monde Les Olivalies”, à Cannes (France). Le concours français  qui es organisé par l'Union des Oenologues de France a pour but de mettre en avant la complémentarité qui existe entre la culture de la vigne et de l'olivier et de reconnaître à ces huiles d'olive un haut niveau de qualité, approche l'expression optimale du goût de sa catégorie. Ce concours, tout en étant un des plus récents de ceux qui existent au niveau international, est reconnu et reçoit de nombreux échantillons d'huile d'olive extra vierge de différents pays producteurs.

Les prix de cette année s'additionnent à ceux reçus antérieurement dans d'autres pays comme l'Italie, l'Argentine et les Etats-Unis.

Le directeur de l'entreprise, Martí Clos, affirme que “ces prix ont une double fonction : d'un côté, nous introduire chaque fois un peu plus sur les marchés internationaux et, d'un autre côté, nous stimuler pour faire un travail bien fait”.